Les Cercles de Fermières du Québec Centre-du-Québec

Finitions ourlées sur une toile tissée main

Ce qui donne le petit cachet de qualité recherchée d'une pièce, c'est sa finition. Elle est le diamant qui orne une broche ou une bague. Il existe, pour protéger les bords d'une pièce, deux manières : celle de l'ourlet plus ou moins large et celle des franges. Dans les deux cas, il y a place à la simplicité et la fantaisie.

Comme le dit le mot « ourler », le tissu est replié sur lui-même dissimulant la lisière sur toutes les faces de la pièce. La jonction des coins est à considérer. En effet, un coin à angle droit ou de 90° se réalise de manière à joindre à 45° les deux replis qu'on dit à « onglet » ou à 90° qu'on appelle au « carré ».

Dans les deux cas, suivre le fil de chaîne ou de trame demeure une démarche digne du succès pour exécuter les replis à ourler.

Préparation de l'ourlet

Étape 1 : Marquer l'emplacement des replis

Préparation de l'ourlet : étape 1.

Pour des toiles épaisses, un premier repli de moins d'un centimètre permet de cacher la bordure ou la lisière suivant la chaîne du tissu. Une autre marque servira au deuxième repli et sera de différentes largeurs selon votre choix.

Pour des toiles minces, fines et délicates, il sera de mise que le tissu du premier repli aille jusqu'au fond du deuxième repli pour un meilleur maintien.

Le fer à repasser, ou un faufil allongé, guidera l'emplacement en suivant le droit fil de la toile.

Étape 2 : Maintien temporaire du tissu et repères

Préparation de l'ourlet : étape 2.

Pour retenir le tissu ourlé, il suffit de poser des clips pour éviter les épingles droites qui risquent de briser les fils à travailler ou de salir le tissu. Faire un faufil allongé pour tout retenir en place reste une méthode sûre. Il importe de se faire des repères qui consistent à faufiler à quelques endroits de manière perpendiculaire à l'ourlet tout en suivant le droit fil opposé. Cette façon de procéder conserve les droits fil intacts.

Différents points pour retenir un ourlet

Point de coulé ou caché

Étape 1

Point de coulé ou caché : étape 1.

Une fois que la préparation de l'ourlet est complétée, il suffit d'exécuter un point qui sera entièrement dissimulé dans les tissus. Le point caché ou coulé se travaille de droite à gauche. Arrêter le fil au départ, puis glissez l'aiguille à l'intérieur du repli de l'ourlet.

Étape 2

Point de coulé ou caché : étape 2.

Tirez l'aiguillée et piquez dans le tissu du dessous, juste sous le rentré en veillant à piquer que 1 ou 2 fils sur l'endroit du tissu. Tirez et repiquez quelques fils plus loin dans l'ourlet.

Pour une première expérience, en employant un fil contrastant, il est plus facile de repérer des erreurs.

Lorsque la toile n'est tout à fait à compte carré (20 fils de chaîne par 20 fil de trame = carré parfait) puisqu'elle est tissée ou frappée irrégulièrement, il faudra adapter les espaces en répétant le nombre de fils pour régulariser les points.

Point ajouré avec ourlet

Étape 1

Point ajouré avec ourlet : étape 1.

Débuter par un point d'arrêt sur la partie repliée de l'ourlet. Vis-à-vis les droits fil, piquez dans le tissu du dessous l'aiguille en contournant 3 ou 4 fils sur l'endroit du tissu d'en haut vers le bas. Tirez l'aiguille vers soi.

Étape 2

Point ajouré avec ourlet : étape 2.

Piquez ensuite l'aiguille dans l'ourlet, vis-à-vis la sortie du fil à la première étape. Sortez l'aiguillée quelque 3 ou 4 fils plus loin dans l'ourlet. Répétez ces étapes. Le fil formera un léger pointillé tout le long de l'ourlet, tant et si bien qu'on ne saura déceler l'envers du l'endroit s'il n'y a pas de coins.

Point de fantaisie : point ajouré garni de points de croix longeant l'ourlet

Ce point avec fantaisie de points de croix se travaille du haut vers le bas avec l'un des fils de chaîne ou de trame ou même contrastant s'il y a lieu, pour mettre en valeur les petites croix, ou le fin pointillé sur le dessus de l'ouvrage.

Étape 1 : Marquer l'emplacement des replis

Point de fantaisie : étape 1.

Débuter par un point d'arrêt du fil dans le repli de l'ourlet. Puisqu'on travaille en reculant, piquez l'aiguille dans 3 ou 4 fils du tissu d'en dessous de bas vers le haut. Sortez l'aiguillée.

Étape 2 : Maintien temporaire du tissu et repères

Point de fantaisie : étape 2.

Comptez deux duites plus haut (vers la droite du travail). Piquez l'aiguille dans 3 ou 4 fils de bas vers le haut. Tirez le fil. La première partie de la croix est faite.

Étape 3 : Marquer l'emplacement des replis

Point de fantaisie : étape 1.

Revenez piquer à nouveau dans le premier espace complété sur le tissu du dessous. Ce mouvement viendra compléter la deuxième diagonale de la croix.

Étape 4 : Maintien temporaire du tissu et repères

Point de fantaisie : étape 2.

Piquez l'aiguille dans le repli de l'ourlet du haut vers le bas tout en sortant 3 ou 4 fils plus loin vis-à-vis la prochaine croix.

Résultat

Point de fantaisie : résultat.

Voici le résultat final. Une fantaisie aussi belle d'un côté comme de l'autre.

Auteure : Jeannette H. Bellefeuille